Pommes, prunes, cerises

Un même motif tout simple décliné en grand, moyen, petit … et voilà un carré zen réalisé en peu de temps.

Jouer sur les contrastes est également une bonne façon d’apprendre un nouveau motif tout en créant de nombreux carrés.

Ici, j’ai choisi de varier la taille mais il est possible d’utiliser d’autres contrastes pour des effets très différents, comme :

  • le clair et le foncé (ou le blanc et le noir)
  • les espaces vides et les pleins
  • ou l’utilisation de 3 feutres (gros, moyen et fin) sur un même dessin
  • etc.

L’effet obtenu étant différent, il n’y a aucun risque de monotonie dans la pratique du dessin zen. Et on peut utiliser encore et encore ses motifs préférés sans avoir une impression de répétition ou de faire toujours la même chose.

Pour illustrer mon propos, tout en poursuivant mon défi de un dessin zen par jour pendant un mois, le motif du dessin suivant sera le même.

(à suivre)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *