Défi un mois de dessins zen – 4

Même à Marseille, le soleil se fait plutôt rare ces temps-ci … pas le moindre petit rayon pour prendre une photo un peu plus lumineuse. Mais bon, un dessin par jour, c’est un dessin par jour ! sans considération de la météo … sinon le défi n’en sera plus vraiment un, n’est-ce pas ?

Jour 3 du défi zen

Des petites flèches, des plus grandes, vers la droite et vers la gauche … un tracé plus géométrique pour ce motif sympa que je n’utilise pourtant pas très souvent.

C’est le style de motifs qui peut être utilisé comme fil conducteur ou comme remplissage … ou les deux. Un peu comme la boîte de « vache qui rit » sur laquelle la boucle d’oreille représente une boîte de « vache qui rit » sur laquelle la boucle d’oreille représente … Il faudra que j’essaie ce même principe d’une seule grande flèche, remplie de plus petites, elles-mêmes remplies de mini flèches.

Ce motif est ultra facile et rapide. Si vous souhaitez que j’en donne le détail, n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires. Je me ferais un plaisir de vous expliquer les 3 traits qui le composent.

Défi dessin zen – 2

Voila un dessin très simple à faire qui procure une grande détente grâce à la répétition des traits, avec lenteur et application.

Déjà hier, comme c’est le week-end de Pâques, j’avais dans l’idée de commencer ma série de 30 dessins par des oeufs, en motifs de remplissage, en fil conducteur, … et bizarrement, mon feutre a décidé que non !

Ce n’est pas bien grave car quelque part j’avais mis de côté un oeuf de dragon pour l’occasion !

Défi dessin – 1/30

Rien de tel pour se booster en avant que de s’engager (publiquement) à relever un défi.

Un dessin chaque jour du mois d’avril, c’est mon défi

Fouillis fleuris

Vraiment, il n’existe pas notre belle langue française un mot un peu « poétique » pour traduire doodle ou zentangle qui signifient gribouiller, griffonner, emmêler, enchevêtrer, …

Rien de très zen à ça !

Et voilà comment j’en suis réduite à titrer cet article de « fouillis » !!

 

Ces quelques fleurs …

Ces quelques fleurs pour vous souhaiter à tous une merveilleuse année !

Paysages imaginaires – 1

Paysages imaginaires – 1

Les mois passent à une allure folle ! … au point que vous avez peut-être pensé que je ne dessinais plus beaucoup, n’est-ce pas ?

En fait, c’est tout le contraire ! Pendant plusieurs mois je me suis consacrée à faire des dessins zen « géants » pour une exposition collective regroupant des artistes aux styles et aux techniques très différents.

Expo Voeux d’Artistes

Maintenant que l’exposition est passée je peux vous montrer quelques uns des dessins réalisés.

Et plus important, je peux me consacrer à nouveau sur un projet qui me tient à coeur depuis longtemps et dont je vous en dirais plus un peu plus tard. Ce que je peux dire tout de suite, c’est que ça devrait vous plaire !!!

A suivre …

 

Belle année 2017

C’est de tout coeur que je vous souhaite à tous une très belle année 2017 !!

… avec ce premier dessin zen de l’année, un 17 aux formes un peu trapues mais qui s’est admirablement prêté à toutes sortes de remplissages zen pour les cartes de voeux envoyées.

J’ai fait une bêtise !

Carré 012

J’ai eu envie de m’amuser avec un seul motif (n°1 de la planche « inspiration aquatique ») et jouer plutôt sur le contraste clair / obscur. La partie sombre parsemée de minuscules ellipses blanches, dans le contexte « ambiance sous-marine », suggère vous l’aurez deviné un banc de poissons en mouvement.

Je voulais vous montrer ce carré pour mettre en évidence la simplicité de réalisation des zentangles (un seul motif peut suffire) et l’effet obtenu par le contraste du noir et du blanc.

D’un autre côté, l’afficher n’est pas facile … car j’ai fait une bêtise !

Mais bon, on est entre nous ! Ce n’est pas comme si le monde entier pouvait le voir !

Ce qui est dommage, c’est que, juste dans mon précédent article (ici), j’ai dit : « pas d’élément au milieu pour une composition réussie ». Et puis voilà que je ne mets pas mes conseils en application. Enfin, ma bêtise a de bon qu’elle vous permet de vérifier comment un élément mal situé dans le dessin peut nuire à la composition.

Mais, comme l’objectif d’un dessin zen est avant tout de procurer plaisir et détente, de ce point de vue là, ça reste tout de même une réussite !

 

Conseils et astuces pour réaliser un carré zen

Voici le premier carré réalisé sur le thème choisi « ambiance sous-marine »

Carré 011

Deux difficultés se présentent quand on veut inclure dans son dessin zen et abstrait par nature, un élément concret comme le poisson :

  • Où placer le poisson dans le format ?
  • Comment l’intégrer harmonieusement dans le décor ?

Carré 011-1

  1.  Où placer le poisson (ou autre élément important) dans le format ?

Mal placé, un motif même réalisé parfaitement, n’aura pas le même impact visuel que ce même motif placé au bon endroit du dessin.

Heureusement, il existe des solutions faciles pour nous simplifier le dessin … et ce, quel que soit le style de dessin (zentangle, portait, paysage, etc) et quel que soit le format utilisé. Ces solutions sont de deux ordres : il y a ce que l’on doit faire et ce que l’on ne doit pas faire. Je reviendrais une autre fois sur ce que l’on doit faire (solution un peu plus technique) pour parler de ce que l’on ne doit pas faire.

On ne doit jamais placer d’élément important au milieu … qu’il s’agisse du centre du carré, du milieu d’un motif, d’une ligne verticale ou horizontale qui diviserait le carré (ou le motif) en deux parties égales. Ainsi, si l’on imagine une croix « interdite »(+) sur notre carré, le poisson sera placé dans le quart haut droit ou gauche, ou bien dans le quart bas droit ou gauche.

2.  Comment intégrer harmonieusement le poisson dans le décor ?

Il convient pour cela d’anticiper un peu en choisissant un motif « souple » (comme une plante aux multiples feuilles).  Tout d’abord, esquissez le poisson au crayon. Puis commencez par dessiner au feutre votre motif souple. Tracez une ou deux feuilles sur votre poisson. Celui-ci sera ainsi au deuxième plan de la composition et s’intègrera parfaitement au décor.

Veillez toutefois, en traçant la ou les feuilles qui viendront partiellement masquer le poisson, à bien respecter la règle n°1 … et ne pas « couper » le poisson en deux !!!