Comment donner du relief à son dessin

Si je vous ai présenté mon carré zen précédent comme étant terminé … en fait, il n’en est rien. La partie dessin est bien achevée mais, comme vous pouvez le constater, visuellement l’ensemble manque de relief.

C’est la lumière qui, venant d’un certain angle, fait ressortir le volume des objets. Ainsi ombre et lumière transforment un cercle en boule, un triangle en cône, etc.

Rassurez-vous, nous sommes ici dans un espace 100% zen et nous ne nous préoccuperons pas d’exactitude de représentation de la lumière. Nous sommes avant tout des créateurs et seules la beauté et l’esthétique nous intéressent. De plus, nos dessins zen sont des oeuvres purement abstraites qui n’ont donc ni haut ni bas et ni gauche ni droite définis.

Carré-004-2

Pour ombrer votre dessin, il vous faut :

  • Un crayon à papier à mine grasse (2B par exemple)
  • Une estompe que l’on trouve à petit prix dans les magasins de beaux-arts

On peut remplacer l’estompe par le bout de son doigt ou encore se fabriquer un tortillon en roulant très serré et en pointe un papier buvard, ou papier journal ou papier absorbant.

Comment ombrer un dessin ?

  • On donne de la profondeur à un motif triangulaire en ombrant les angles, là où les traits se resserrent et en passant l’estompe du coin du motif vers son milieu.
  • Un cercle ou rond se transforme en boule avec un simple coup de crayon estompé en forme de croissant de lune. Le croissant de lune représente en règle générale l’éclat de lumière sur le motif sphérique. Vous remarquerez que j’ai pris la grande liberté de faire du positif-négatif pour que les petites boules du motif restent très claires. Ce qui est très important en revanche est de respecter la position du croissant de lune dans chaque boule d’un même motif.
  • Un motif de rayure ou de bande large se transforme aisément en cylindre (en forme de tuyau ou de serpent par exemple) en ombrant les grands côtés du motif.

Comme c’est le cas pour ce dessin, l’ombrage peut servir à lier des motifs juxtaposés. J’ai choisi d’apporter de la rondeur à l’ensemble en « cassant » le motif à damier trop important à mon goût. C’est l’ombre qui relie les deux motifs à losanges qui permet cet effet. Un autre choix d’ombrage aurait donné un tout autre carré !

Amusez-vous, prenez du plaisir à dessiner, à ombrer vos dessins zen … et à les admirer, c’est essentiel !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *