L’astuce infaillible pour réussir une composition harmonieuse et que personne ne connaît

Tous vos dessins seront encore plus zen et harmonieux si vous prenez le temps d’en soigner la composition. Il existe quelques règles de composition très simples qui font vraiment toute la différence pour la beauté d’un dessin. Je parle ici de dessin en général, que celui-ci soit réalisé sur grand ou petit format et que celui-ci soit de forme carrée ou rectangulaire.

Le dessin zen est sans doute la meilleure approche pour apprendre le dessin naturellement, pour réveiller ou se découvrir une passion artistique et révéler un style de dessin très personnel.

Le dessin zen, de par sa nature abstraite, n’est soumis à aucune règle de géométrie, de mesure, de perspective, etc, comme le sont les dessins de portraits et de paysages par exemple. Délivrés de ces contraintes, nous, dessinateurs zen, profitons pleinement du plaisir de dessiner et accueillons avec bonheur le résultat parfois surprenant de notre spontanéité.

Ainsi, la spontanéité est notre guide et seuls nos yeux sont juges. Et, contrairement aux idées reçues, nos yeux ne perçoivent pas la rigueur et la régularité des traits et des formes comme étant harmonieux. La principale raison est que la perfection n’existe pas dans la nature.

Quand on dessine on a souvent tendance à bien cadrer et centrer notre sujet. Le milieu de la feuille attire l’oeil et en tant que dessinateur débutant nous sommes tentés de commencer notre dessin ici et d’y placer l’élément principal. Ce qu’il faut savoir c’est que l’observateur (qui n’est pas forcément le dessinateur !) sera lui aussi attiré par cet élément central et que son oeil ne pourra plus circuler librement dans le dessin pour en percevoir l’ensemble. Il en est de même pour la symétrie d’un point, d’une ligne ou d’une forme.

Pour que la composition d’un dessin soit harmonieuse, c’est-à-dire agréable à l’oeil, il suffit donc de déceler les symétries, les régularités et les égalités et de légèrement les estomper, les corriger ou les supprimer.

C’est pourquoi l’astuce infaillible de composition harmonieuse que je vous propose peut se résumer en un mot : inégalité !

Comme je suis toujours en pleine réalisation de cartes de voeux, je vais prendre l’exemple des boules suspendues pour illustrer mes propos.

Boules-suspendues

S’agissant d’éléments semblables (des cercles) il importe d’autant plus de veiller à ce principe d’inégalité. Ainsi pour une composition harmonieuse je trace le fil conducteur, l’ébauche de mon dessin, au crayon de la façon suivante :

  • Pas d’élément central, donc pas de fil de suspension au milieu du carré ;
  • Afin d’éviter toute symétrie et régularité, il est préférable de choisir un nombre impair de motifs ;
  • Les intervalles entre les fils de suspension seront tous différents ;
  • Les fils de suspension auront également des longueurs différentes ;
  • Et les boules seront bien sûr de diamètres différents.
  • Pour tous ceux qui ont souri en comptant les boules du dessin … à noter également que le chevauchement de deux boules crée une forme particulière qui ressemble à un 8 et qui n’est donc plus perçue comme deux cercles distincts. Le chevauchement de motifs apporte ainsi une petite touche d’inégalité et de différence en plus.

Vous l’avez sans doute déjà remarqué auparavant, même quand on « sent confusément que quelque chose cloche » dans le dessin, on ne sait pas vraiment quoi et on se trouve donc dans l’incapacité d’améliorer le dessin, d’évoluer et de progresser dans sa technique.

Mais maintenant, ce qui était peut-être un frein à votre créativité hier, aujourd’hui n’existe plus. Et, comme il est préférable d’essayer et se rendre compte par soi-même, j’ai préparé une petite composition (encore des boules suspendues !) pour que vous vérifiez cette méthode tout en vous amusant.

Dites-moi dans les commentaires si vos yeux jugent la composition ci-dessous harmonieuse ou non ? Et si non, pourquoi ?

Composition harmonieuse ou pas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *